OMPE | Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement | Email : contact@ompe.org | Tel : +33 (0)4.92.02.33.55

Le blog de l'OMPE

Ensemble sauvons notre planète
05
Déc

La forêt amazonienne en grand danger

En novembre 2018, le gouvernement brésilien annonçait qu’environ 7900 km² de la forêt amazonienne ont été défrichés entre août 2017 et juillet 2018. Ces données records sont le reflet d’une déforestation alarmante qui ne cesse de se développer : en Amazonie, elle n’a jamais été aussi importante depuis 10 ans. D’autant plus que Jair Bolsonaro, tout juste élu président du Brésil, est loin de proposer des solutions pour la protection de l’Amazonie. Bien au contraire…

deforestation-amazonie

En forêt amazonienne, la déforestation est au plus haut

Malgré la mobilisation mondiale et les alertes lancées par de nombreuses ONG dont l’OMPE, la forêt continue à reculer dans le monde. Dans notre dossier consacré à la forêt, nous avions pu percevoir à quel point les forêts jouent un rôle crucial sur notre planète. A elle seule, la forêt amazonienne capture et stocke l’équivalent de 3740 kilos de CO2 par seconde, soit 118 milliards de tonnes de CO2 par an. La destruction des forêts a un impact tant sur le plan de la biodiversité que de l’augmentation des rejets de CO2 ou encore des catastrophes naturelles (inondations, sécheresses…). Alors que les taux annuels de déforestation en Amazonie avaient diminué depuis plusieurs années, la déforestation est aujourd’hui au plus haut depuis 10 ans : + 13,7 % par rapport à l’an dernier, sur la même période. Ainsi, c’est l’équivalent d’un million de terrains de football qui a été rasé en 1 an.

Pour le gouvernement brésilien, c’est l’exploitation forestière illégale qui est à l’origine de la déforestation croissante en Amazonie. Pour la plupart des ONG, le problème vient de l’absence d’une vraie politique et de mesures efficaces pour empêcher les sociétés forestières multinationales de venir piller la forêt amazonienne. Les chiffres annoncés par Greenpeace sont sidérants : chaque année, 24,5 millions de m³ de bois illégal sont extraits pour être sciés et transformés. Selon le gouvernement brésilien, 60 à 80 % du bois de l’Amazonie est coupé illégalement ! Sans compter le rôle joué par l’agriculture industrielle (première de déforestation dans le monde ces 15 dernières années), l’agriculture intensive du soja et l’élevage bovin, qui reste toujours la principale cause de déforestation en Amazonie brésilienne.

amazonie-deforestation-ompe

Un avenir inquiétant pour la forêt amazonienne

La forêt amazonienne se serait bien passé de l’élection de Jair Bolsonaro à la tête de la présidence du Brésil. Déjà surnommé « le Trump des Tropiques », il doit prendre ses fonctions le 1er janvier 2019, date à partir de laquelle il contrôlera près des 2/3 de l’Amazonie. Mais qui est le nouveau président brésilien et quels sont ses projets pour la forêt amazonienne ?

Défenseur du libre marché et du libéralisme économique, Jair Bolsonaro souhaite également développer une politique de démantèlement du patrimoine brésilien dont celui de la forêt amazonienne. Il prévoit notamment d’y construire une autoroute, d’ouvrir des droits à la culture du soja et à l’élevage, d’ouvrir les territoires des communautés indigènes aux entreprises minières ou encore d’assouplir les lois relatives à la protection de l’environnement. Jair Bolsonaro vient d’ailleurs de renoncer à accueillir la COP25 en 2019. La forêt amazonienne peut-elle survivre à Bolsonaro ?

foret-amazonienne

 

Leave a Reply

Vous faites un don à : Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement

Combien voudriez-vous donner?
10€ 20€ 30€
Aimeriez-vous faire des dons réguliers ? Je voudrais faire un don : .
Combien de fois voulez-vous que cela se reproduise? (Y compris ce paiement) *
Prénom *
Nom *
Email *
Téléphone
Adresse
Note complémentaire
Loading...