OMPE | Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement | Email : contact@ompe.org | Tel : +33 (0)4.92.02.33.55

Sauvegarder le lion

protéger le lion roi des animaux

Au cours des 20 dernières années, la population de lions a diminué de 43%, en raison de la déforestation et du braconnage notamment. Le lion d’Afrique et le lion d’Asie sont certainement les plus menacés d’entre eux et figurent aujourd’hui dans la liste rouge des animaux en voie de disparition établie par l’UICN. Selon plusieurs études, la moitié des lions d’Afrique sont menacés de disparition d’ici 20 ans.

protection bébé lion

Le lion d’Afrique, roi des animaux, en danger !

Le lion d’Afrique, connu sous son nom scientifique « Transvaal Lion » est une sous-espèce de lion et le deuxième plus grand des félins après le tigre de Sibérie. En effet, ses traits les plus remarquables concernent sa taille et son poids. Le mâle peut atteindre un poids de 200 kg ! Le lion d’Afrique du Sud est présent dans quatre pays du continent africain :

  • l’Afrique du Sud,
  • le Mozambique,
  • le Zimbabwe
  • le Swaziland.
  • dans la partie sud du Botswana et dans le désert du Kalahari pour certains individus.

lion animal menacé de disparition

S’ils sont encore 20.000 aujourd’hui, les lions africains étaient dix fois plus nombreux au milieu du XXème siècle et pourraient voir leur population diminuer de moitié d’ici 2035.

Aujourd’hui, le lion n’occupe plus que 25% de son territoire d’origine. La situation est particulièrement critique en Afrique centrale et en Afrique de l’Est. Même si
des parcs et des réserves dédiés à la protection des lions sont mis en place, la disparition des lions sauvages est due à plusieurs facteurs :

  • la transformation des zones de chasse des félins en terres de culture ou de pâturage
  • les chasseurs amenuisent les réserves de gibier (antilopes, buffles…), indispensables à la survie du lion
  • la traque des lions par les fermiers pour protéger leur bétail
  • le braconnage des félins pour leur peau ou leurs os, à destination de la Chine ou du Laos.

protéger le lion d'Afrique

Le lion d’Afrique, victime du braconnage, 3ème plus grand trafic international…

Le lion d’Afrique est en danger d’extinction. Son braconnage est principalement lié à la médecine traditionnelle asiatique, qui prête des vertus aux os de lion. Une fois broyés, ils servent à préparer des philtres d’amour ou encore… du vin de tigre !

Officiellement exportés depuis 2008, les os de lion se vendent aujourd’hui à 10.000 euros la carcasse. Ce filon juteux a même engendré la création d’élevages de lions en captivité afin d’être « prélevés » pour leurs os… un marché qui « grossit à vue d’œil » attirant les convoitises…

Mais la majorité des chasseurs ne s’intéressent, encore aujourd’hui, qu’aux trophées. Il y a quelques mois, en juillet 2015, le plus célèbre lion du Zimbabwe, Cecil, a été tué par un dentiste américain pour la somme de 50000 euros, suscitant une vague d’indignation internationale. Après une série de manifestations organisées par des groupes environnementaux pour la protection des animaux, des mesures de soutien et de protection des animaux (droit des animaux) en voie de disparition ont été mises au point.

diminution population de lions
C’est ainsi que le gouvernement américain a décidé de placer les lions africains sous le « manteau protecteur » des lois US Fish and Wildlife Service (FWS) comme espèce en danger d’extinction. Cette mesure visait à protéger la population en déclin des lions africains, mais surtout à calmer la colère du monde après la mort de Cecil. Selon les mots de Dan Ashe, directeur du FWS, « le lion est l’une des espèces les plus prisées sur la planète, mais également une partie irremplaçable de notre patrimoine mondial. […] Si nous voulons continuer à veiller sur le développement de la population de lions dans les savanes, cela dépendra entièrement de nous tous et pas seulement des populations locales ».

Les sous-espèces lion de Barbarie (1400 individus), présents en Inde et en Afrique de l’ouest, et lion du Transvaal (17 000 individus), en Afrique du sud, sont ainsi rentrés dans la catégorie des espèces menacées.

 

lions défense des animaux sauvages

Le lion d’Asie : plus que 300 individus à l’état sauvage !

Bien que moins connu que le lion d’Afrique et souvent confondu avec ce dernier, le lion d’Asie vit dans les forêts de l’Inde, pays où il ne reste plus que 300 individus à l’état sauvage. Des effectifs encore inférieurs à ceux du lion africain… Contrairement à ce dernier, les lions asiatiques ne forment pas de harems : les deux sexes vivent en troupes séparées. C’est dans une réserve, à l’Ouest de l’Inde, que les derniers spécimens ont trouvé refuge : le Parc national et sanctuaire faunique de Gir.

Symbole de force et de puissance, le lion d’Asie est lui aussi en voie d’extinction, victime de la chasse et de la disparition de la savane, son habitat naturel. Le territoire du lion d’Asie est en réduction constante, alors qu’il vivait il y a plusieurs années de l’Inde jusqu’au Maroc, en passant par l’Europe.

Cependant, depuis 2015, la population des lions d’Asie semble augmenter, doucement mais sûrement, pour la première fois depuis de nombreuses années. C’est ainsi qu’elle est passée de 411 à 523, soit une augmentation de 27 % de 2014 à 2015. La France, elle aussi, a pu participer à cet élan. En 2014, le Jardin zoologique du Muséum de Besançon (Doubs) a connu la naissance rare de 3 bébés lions d’Asie. Un espoir pour la pérennité de cette espèce menacée…

lions en danger

 

1 Response

Leave a Reply

Vous faites un don à : Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement

Combien voudriez-vous donner?
10€ 20€ 30€
Aimeriez-vous faire des dons réguliers ? Je voudrais faire un don : .
Combien de fois voulez-vous que cela se reproduise? (Y compris ce paiement) *
Prénom *
Nom *
Email *
Téléphone
Adresse
Note complémentaire
Loading...