OMPE | Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement | Email : contact@ompe.org | Tel : +33 (0)4.92.02.33.55

Le blog de l'OMPE

Ensemble sauvons notre planète
14
Sep

Vers la fin du festival de Yulin ?

Si la Chine est connue pour son développement exponentielle, ses montagnes himalayennes et sa grande muraille, elle est également tristement célèbre pour le Festival de la viande de chien de Yulin. Si la situation tend à changer avec la nouvelle génération, ce festival macabre existe depuis la fin des années 1990. Plus de 10 000 chiens et 4 000 chats sont ainsi tués. Cette année, le festival de Yulin a encore eu lieu du 21 au 30 Juin 2018. Faisons en sorte qu’il s’agisse de la dernière édition…

statut-chiens-chine

Le festival de Yulin largement dénoncé

Les associations de protection des animaux, dont l’OMPE, se battent chaque jour pour améliorer le statut des animaux dans le monde. Chaque année, au mois de Juin, la Chine organise le Festival de la viande de chien de Yulin. Ville du sud-est de la région du Guangxi, Yulin accueille des milliers de visiteurs venus manger de la viande de chien. Créé à la fin des années 1990 par des commerçants de viande canine pour améliorer leurs ventes, ce festival est aussi l’occasion pour les visiteurs d’améliorer leur santé. En Chine, le chien est considéré comme un animal fort et protecteur. Des qualités qui se transmettent soit-disant à ceux qui consomment sa viande… Mais cette pratique culinaire est d’autant plus macabre qu’elle s’accompagne de maltraitance, de torture et de spéculation. Près de 10 000 chiens sont abattus chaque année dans des conditions cruelles et maltraités avant leur mort. La plupart d’entre eux souffrent de dénutrition et de soif. Certains ont été volés à des particuliers ou sont issus d’un trafic d’animaux.

Heureusement, le festival de Yulin ne réunit qu’une minorité de la population chinoise : les Zhuang et les Buyei soit environ 15 % de la population chinoise. Trop certes… Mais ce chiffre permet d’envisager un arrêt total du festival ces prochaines années ou, pourquoi pas, dès 2019.

chiens-chine

Vers l’arrêt du festival de Yulin ?

Depuis sa création à la fin des années 1990, le festival de Yulin ne compte plus le nombre d’associations et de défenseurs des droits des animaux qui affluent en masse chaque année pour empêcher la mort de ces chiens. Mais l’indignation a également gagné la population chinoise elle-même dont une grande majorité n’approuve pas le festival de Yulin. En 2014, Yang Xiaoyun a payé 150 000 yuans pour libérer 360 chiens et une douzaine de chats. De plus, de nombreux députés demandent au gouvernement de faire interdire la consommation de chiens et de chats.

Face à la pression, Mo Gong Ming, nouveau secrétaire du parti de Yulin, a décidé d’interdire « la vente de viande de chien aux restaurants, vendeurs ambulants et commerçants lors de l’événement » sous peine d’une amende de 13 000 €. Une interdiction qui ne semble cependant pas s’appliquer à la viande de chats qui sont, eux aussi, abattus lors du festival. Cette nouvelle loi pourrait bien signer la fin du festival de Yulin et de la production de viande de chien en général. En 2017, Taïwan devenait le premier État d’Asie à interdire la viande de chiens et de chats. Espérons que la Chine en fera de même…

chiens-en-chine

Leave a Reply

Vous faites un don à : Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement

Combien voudriez-vous donner?
10€ 20€ 30€
Aimeriez-vous faire des dons réguliers ? Je voudrais faire un don : .
Combien de fois voulez-vous que cela se reproduise? (Y compris ce paiement) *
Prénom *
Nom *
Email *
Téléphone
Adresse
Note complémentaire
Loading...