OMPE | Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement | Email : contact@ompe.org | Tel : +33 (0)4.92.02.33.55

Le blog de l'OMPE

Ensemble sauvons notre planète
11
Sep

Irma ou les débuts d’une urgence climatique

Irma, Harvey, Jose ou encore Katia sont autant de noms devenus tristement célèbres ces derniers jours. Alors que l’ouragan Irma touche la Floride, et même s’il vient d’être reclassé en “tempête tropicale”, l’OMPE s’inquiète de ces catastrophes naturelles et du manque d’action des gouvernements mondiaux. D’autant plus que les ouragans deviennent clairement de plus en plus puissants

irma-ouragans-puissants

Irma : un état des lieux catastrophique

Avant d’interpeller les politiques et la presse sur l’urgence climatique dont l’OMPE s’inquiète depuis des années, il convient de dresser un premier état des lieux du passage de l’ouragan Irma. Depuis le 6 septembre et le début de son action, Irma c’est :

  • plusieurs îles et pays touchés dans l’Atlantique : Guadeloupe, Miami, Cuba…
  • des dizaines de personnes décédées : 10 morts sur les îles françaises des Antilles, 27 morts dans les Caraïbes et 3 morts en Floride
  • des personnes disparues : 7 disparus aux Antilles françaises (au moment de la rédaction de cet article, le bilan définitif n’est pas encore connu)
  • un bilan matériel considérable : l’ouragan Irma a affecté près de 37 millions de personnes, selon l’ONU. Les bilans matériels et le coût des dommages sont exorbitants : 1,2 milliard d’euros à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, dévastés à 95%, et 290 milliards de dollars au Texas et à la Floride.

Le passage de l’ouragan Irma aura été sans précédent et l’un des plus violents ouragans de l’histoire de l’Atlantique, avec des rafales enregistrées de 215 km/h jusqu’à 360 km/h. Pour mesurer la violence d’Irma, les images et vidéos prises pendant et après l’ouragan parlent d’elles-mêmes…

Dark clouds are seen over Miami's skyline before the arrival of Hurricane Irma to south Florida, U.S. September 9, 2017. REUTERS/Carlos Barria TPX IMAGES OF THE DAY

REUTERS/Carlos Barria TPX IMAGES OF THE DAY

 

A sailor leaves with his belongings after loosing his boat in Marigot, on September 9, 2017 in Saint-Martin island devastated by Irma hurricane. Officials on the island of Guadeloupe, where French aid efforts are being coordinated, suspended boat crossings to the hardest-hit territories of St. Martin and St. Barts where 11 people have died. Two days after Hurricane Irma swept over the eastern Caribbean, killing at least 17 people and devastating thousands of homes, some islands braced for a second battering from Hurricane Jose this weekend. / AFP PHOTO / Martin BUREAU

AFP PHOTO / Martin BUREAU

 

ouragans-irma

Des ouragans de plus en plus puissants

Le constat est clair : depuis 1966, date des premières données satellitaires dont nous disposons, les ouragans n’ont jamais été d’une telle intensité et d’une telle longévité.

  • Ouragan Kenna (Côte ouest du Mexique), 22 octobre 2002 : 265 km/h, 4 morts et 100 millions de dollars de réparations
  • Ouragan Katrina (Golfe du Mexique), 29 août 2005 : 280 km/h, 1833 victimes et 81 milliards de dollars de dégâts matériels
  • Ouragan Matthew (Martinique, Guadeloupe et Haïti), 28 septembre 2016 : 260 km/h, 300 morts à Haïti et plus de 5 milliards de dollars de réparations

Mais pourquoi et comment en sommes-nous arrivés à cette situation ? Pourquoi les ouragans deviennent-ils de plus en plus puissants ? La réponse est on ne peut plus simple : « L’ouragan puise son énergie dans l’énergie thermique de l’eau, donc plus l’eau est chaude […], plus les ouragans peuvent être puissants ». En d’autres termes, le réchauffement planétaire que nous subissons depuis des années est en grande partie responsable des ouragans que nous subissons aujourd’hui.

Si on parle le plus souvent de l’augmentation de la température atmosphérique, le réchauffement des mers et des océans est tout aussi inquiétant. Ainsi, leur température moyenne a augmentée de 2°C à 3°C par rapport aux 50 dernières années. Les projections les plus optimistes envisagent une augmentation des températures de l’eau de 3°C à 5°C…

ouragans-rechauffement

Depuis 2013, l’OMPE alerte la presse, les médias, les gouvernements et les politiques sur l’urgence climatique, les problèmes environnementaux et les défis qui nous attendent. L’ouragan Irma permettra t’il cette fois-ci aux journalistes et à l’Etat de prendre en considération les mises en garde et le travail de l’OMPE ?

Leave a Reply

Vous faites un don à : Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement

Combien voudriez-vous donner?
10€ 20€ 30€
Aimeriez-vous faire des dons réguliers ? Je voudrais faire un don : .
Combien de fois voulez-vous que cela se reproduise? (Y compris ce paiement) *
Prénom *
Nom *
Email *
Téléphone
Adresse
Note complémentaire
Loading...